Jour 2, c'est dimanche, donc…

Nous sommes dimanche et pour tous ceux qui connaissent l’Europe, le dimanche on ne travaille pas, c’est la famille, les partys, donc aucunes activités commerciales.

Je n’arrive pas à rester en place, donc nous prenons la route pour Olot, où se trouvent 3 anciens volcans, nous en monterons seulement qu’un.

J’aime bien les petits chemins de terre où nous y trouvons que des agriculteurs avec le tracteur, ils nous regardent comme si nous étions perdus et ce n’est pas le cas, on découvre des coins inédits et cela me plait.

Mais voilà on se retrouve au volcan,

Alva monte le premier

il fait très chaud et cela est agréable de voir ce soleil.

Une fois en haut, et disons-le ce fût vite monté, car ce n’est

Je respire....

 

pas le plus gros volcan, mais la vue est imprenable

Nous reprenons la route pour le lac de Banyoles, où a eu lieu la course de l’ aviron lors des jeux olympique de 1992.

L’eau du lac est limpide, aucune maison est construite sur le long, tout est préservé, magnifique.

les platanes bordent le lac Estany de Banyoles

 

Nous finissons notre journée par l’appéro chez Patrick et Brigitte

Chorizo Iberico et saucisson du pays...une verre de vin,que du bon!cimetière à Olot

et enfin trouvé un des rares restaurants d’ouvert en ce dimanche au Balneari Prats, j’ai tellement ri, que cela ne se conte même pas en écrit. à mon retour de vive voix, j’ai du demandé à Alva d’ arrêter d’en ajouter, car je ne me possédais plus…

Mais nous avons eu un serveur exceptionnel qui m’ a fait la démonstration de plier une nappe rapidement.

Au menu escalope de veau, thon rôti et ratatouille Catalane, potage de légume(quel goût!!!)croquette de viande à la catalane, salade de fruit maison, crème brûlée catalane, eau gazeuse (attention ce village de Caldes est l’endroit naturel de l’eau Vichy catalan) bière blonde et cava Torella…combien…….tarammmmmmmmmmmmmm!!!! 51 euros tout

consultation du menu

cela!!!!!!

On retourne à la maison sur les petites routes à la noirceur, mais que nous avons enfin apprivoisées.